MATCH Saison 6

Modérateurs : morsocons, Dodo

Répondre
Dodo
Messages : 142
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 18:09

MATCH Saison 6

Message par Dodo »

Salut tout le monde ici vous mettez vos résultat et si cela vous dit vos rapports de match.

1er Mach effectué ce weekend, Union des Bêtes à Cornes (UBC), équipes du chaos, recevait les Nains Portes Quoi (NPQ), équipe de nains. Le résultat au final est une victoire des nains


( 0 ) BEN 1 Vs 2 DODO ( 1 )

Donc pour explication, je gagne 2 à 1 et je fait une sortie contre aucune pour l'équipe des UBC.
Cela fait donc une victoire à 3 points vu que je prends aucun bonus sur ce match.

Mention spéciale pour le Minautore qui a été mon meilleur joueur. Il a mangé tous les blitzs et c'est mis KO en fin de première mi-temps. Il y est resté jusqu'à la fin du match. Quand les dieux des dès ne veulent pas et bien comme le dit le dictons sa veut pas.
Merci Laure et Ben pour votre convivialité à très bientôt pour un gros weekend.

florianouf
Messages : 44
Enregistré le : lun. 12 févr. 2018 15:03

Re: MATCH Saison 6

Message par florianouf »

Pendant un temps j'ai cru que les nains pouvaient avoir un mino avec les nouvelles règles ..
j'étais passé à côté de la subtilité ;)

Bravo les gars, je vais peut-être faire le mien ce week-end contre mon fils en famille, tranquillou.
Ca permettra de digérer tranquillement les nouvelles règles sans pression, sauf celle de perdre lamentablement contre ma progéniture.

Je me demandais...
Avec cette formule inédite de faire des matches quand on veut (et peut) est-ce qu'on grimpera quand même en xp ou bien on conserve notre VE initiale à chaque match ?
Je me pose cette question parce qu'évidemment avec cette formule il va y avoir les fous de BB qui vont vite se retrouver avec 3-4 matches d'avance au moment de rencontrer un petit nouveau

Bon après c'est pas le plus important, hein.. pi je peux aussi être un fou de BB moi aussi après tout ;)

A+

Dodo
Messages : 142
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 18:09

Re: MATCH Saison 6

Message par Dodo »

Salut Florian,

C'est tout a fait possible de se retrouver avec beaucoup plus de match que l'adversaire mais la gestion de la différence est mieux gérer maintenant.

Tout d'abord tu lance un dès sur le tableau de Nuffle par tranche de 50 000Po d'écart avant de faire tes achats pour équilibrer. Ensuite, le gain est totalement revue avec un partage des gains et une différence qui se fait uniquement par rapport au TD marqué (Gain arrondi à l'unité supérieur). Donc joué contre un joueur qui a fait plus de match que toi te permet de gagner beaucoup d'argent et donc de rapidement améliorer ton équipe.

Il est aussi impossible pour un journalier ou un héros de devenir JPV. Ceci favorise donc à coup sur la monter de tes joueurs. Je précise qu'un joueur mort aussi ne peut pas devenir JPV.

Pour finir avec Tof nous avons beaucoup réfléchie à comment aborder et proposer une saison dans les conditions actuels. Au final le fait de jouer à primer sur tout le reste et nous avons fait la même règle que lors de notre 1er championnat. Et même si au final certains avait fait 8 match et d'autres uniquement 2, au final dans le tournoi c'est une équipe qui n'avait fait que 2 matchs qui c'est retrouvé en finale. Elle a certes perdu mais de justesse avec un match ultra serré allant jusqu'au prolongation.

Le but au vu des conditions est de faire des sessions où l'on se retrouve à 6 joueurs pour faire les matchs ensemble et si possible 2 matchs chacun sur ce temps là.

Voilà sur ceux j'espère avoir répondu à ton message et je vous souhaite de bon match à tous.

florianouf
Messages : 44
Enregistré le : lun. 12 févr. 2018 15:03

Re: MATCH Saison 6

Message par florianouf »

Rapport de match Saison 6 - DIVISION générale – Match du Samedi 27/02/2521

Une Mouche dans Ton Potage (Florian / Nurgle) vs Les Rongeurs du Bichtoin (Yolann / Skavens)

=================================================================================

A l’image du ciel qui s’était assombri, les rongeurs étaient rentrés au vestiaire avec la mine des mauvais jours. Ils se demandaient si ça valait la peine de continuer.
Ils étaient menés 1-0 et les chocs avaient été durs à encaisser. 3 d’entre eux manquaient à l’appel dont l’un des 2 coureurs et surtout Ra-Oûl leur seul et unique lanceur, restés à l’infirmerie pour commotion.
On avait bien tenté d’alerter l’apothicaire mais ce dernier avait rétorqué qu’il ne se déplaçait que si le sang coulait.

« ‘a ‘aurait pu êt’ pire » déclara Big’Chtoin le rat ogre qui s’empiffrait de fromage au fond du vestiaire.

Et c’est vrai que le bain de sang avait été limité par le placement sous surveillance de l’équipe de Nurgle pendant cette 1ère mi-temps, les dissuadant de commettre des agressions.
Ajouté à ça l’idée farfelue du coach de recruter un mage-météo à la place de l’habituelle et précieuse Blood Weisser aurait pu coûter chère. Heureusement c’est sans l’aide de ce breuvage que Rapido, le dernier coureur, avait pu se remettre de son KO in extremis à la toute fin de la mi-temps.
Ouf ! il restait donc encore un mince espoir pour cette 2ème mi-temps.

Quand ils rentrèrent sur le terrain positionnés à la réception du ballon il ne fallut pas attendre longtemps pour les revoir sourire… ils évitaient désormais tous les placages, s’extirpaient aisément des situations dangereuses et faisaient à chaque fois fi des tentacules de la bête.
Un retour en grâce qui se concrétisait par un TD marqué dès le 11ème tour par l’inévitable Rapido.

1-1

Ca laisserait beaucoup de temps pour les joueurs de l’UMDTP pour marquer à leur tour mais une chose allait complètement bouleverser la suite de la rencontre : il se mit à pleuvoir à verse et le mage-météo n’avait même pas eu besoin de s’employer ; c’était de vraies trombes d’eau, bio !!

Très peu connus dans le vieux monde pour leur habilité avec le ballon les Nurgle allaient dès lors connaître toutes les peines du monde à s’en emparer si bien qu’après 3 tentatives effectuées par Pied de Bouc, le pestigor, pour autant d’échecs ils commençaient à sérieusement s’inquiéter de cette situation.
L’horloge tournait bien trop vite et ils étaient toujours empêtrés là, dans leur camp, de la boue jusqu’au cheville.

Cette situation pourrait profiter aux rongeurs qui tournoyaient autour de cette mêlée, tels des vautours. Pour eux il y aurait inévitablement une ouverture qu’ils sauraient saisir tôt ou tard et, sous le prisme d’un œil de skaven, d’ici, la ligne d’en-but était bien la plus proche !

C’est ainsi qu’à 2 tours de la fin un ¾ réussi à se faufiler et dès la 1ère tentative s’empara du ballon et sorti de la mêlée aussi facilement qu’il y était rentré. En passant il avait lâché au pestigor un « t’es vraiment qu’un gros naze » qui eut le don de le faire passer au niveau rouge vif de colère.
Sur son action le ¾ avait même failli mettre un terme définitif à tout suspens en choisissant de faire une passe à un coéquipier isolé à un endroit du terrain qu’aucun joueur de l’UMDTP ne pouvait atteindre. Mais cette passe tourna à la maladresse.

Pied de Bouc allait pouvoir soulager sa colère… Ses sabots tapèrent le sol à plusieurs reprises, les cornes étaient à présents orientées vers cet odieux personnage. Il allait avoir son compte et … il l’eut ! le skaven vola plus loin et Pied de Bouc put enfin, sur sa 4ème tentative, ramasser la balle. On entendit dans le public des « hoooooo » d’étonnement.

C’est le dernier tour !

Il va falloir aux skavens reprendre possession du ballon et donc coucher le porteur de balle et ramasser une nouvelle fois cette balle sous la pluie battante… ils ont eu de la chance –il faut bien le dire – sur le coup d’avant mais pas certain que ça se reproduise.
Et c’est là que le coach skaven eut une idée lumineuse, un sourire illumina son visage (c’était aussi flippant qu’une bête de Nurgle !) :

Il ordonna à son mage-météo de faire cesser cette pluie.

Ce dernier vociféra alors une incantation incompréhensible venue tout droit des enfers : « Ilfera35àPerpignan18danslamoitienordmaximalesprevuesàCherbourgattentionàlatramontanequisouffleraà110kmheure »

Et comme par magie le ciel s’ouvrit littéralement laissant apparaître le soleil qui assécha le terrain presque instantanément.
L’heure était venue de porter le coup de grâce !

Rapido avait reçu l’ordre d’apporter son soutien c’était le 1er à se mettre en action.
Il devait juste se défaire d’un marquage. 1 fois tous les 36 du mois pour un coureur ça peut se solder par un échec. Juste se défaire d’un marquage, la routine quoi… la rout… la rout…
La routourne oui !
Et elle avait tourné !

Pied de Bouc n’en espérait pas tant, on lui pardonnerait certainement son habilité désastreuse pendant ce match s’il arrivait, pour ce dernier tour, à faire la passe du siècle à son coéquipier et autre congénère Woody Wood Breaker qui était démarqué au fond du terrain.

Et cette pluie qui avait cessé devint une aubaine !

Le coach skaven s’agitait comme un ver, il ordonna à son Mage météo de refaire apparaître la pluie mais le sort ne pouvait pas s’arrêter aussi facilement qu’il était apparu…

Et le tragique ou l’incroyable – tout dépend du côté où l’on se place – est que cette passe de Pied de Bouc vers Woody Wood Breaker n’aurait jamais été réussie sans l’intervention divine du mage que toute l’équipe de Nurgle chercha à embrasser sitôt le TD de la victoire aplati en fonçant d’une case.
Est-ce cette image répugnante d’une horde de pourris en marche dans sa direction ou bien celle, à l’opposée, d’un coach skaven enragé toutes griffes dehors qui le fit fuir ?
Sans doute un peu des deux.

Ce qui est certain c’est que l’autorisation toute récente donnée à ce nouveau type de sorcellerie n’était pas passée inaperçue ; on en parla longtemps… si longtemps même, qu’encore aujourd’hui lorsque l’on a plus rien à dire, on reparle de la météo.


===========================================================================================================================

Résultat :
(3) Une Mouche dans Ton Potage 2 – 1 Les Rongeurs du Bichtoin (1)

Une Mouche dans Ton Potage : 1 RPM+BP sur un pourri, 1 Pestigor monte en compétence et attrape un bras supplémentaire, +50 000 Po
Les Rongeurs du Bichtoin : 1 RPM sur un ¾, +40 000 Po

Avatar du membre
Talggir
Administrateur du site
Messages : 1843
Enregistré le : mar. 15 oct. 2013 13:00

Re: MATCH Saison 6

Message par Talggir »

Comme d'hab, c'est top à lire !
Et la conclusion sur les discussions du beau temps est juste savoureuse ;)

morsocons
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 sept. 2014 22:10

Re: MATCH Saison 6

Message par morsocons »

Merci merci pour ce bon moment d'évasion ... toujours un régal de te lire

Dodo
Messages : 142
Enregistré le : mer. 11 janv. 2017 18:09

Re: MATCH Saison 6

Message par Dodo »

Salut à tous,

Désolé mais pas dispo pour ma part avant la 1er quinzaine d' Avril pour déménagement. Un week-end à été fait dans lequel 8 match ont été effectué je mettrai les résultats dans quelques temps.

Bon jeu à tous à très bientôt !

florianouf
Messages : 44
Enregistré le : lun. 12 févr. 2018 15:03

Re: MATCH Saison 6

Message par florianouf »

Rapport de match Saison 6 - DIVISION générale – Match du Dimanche 21/03/2521

Une Mouche dans Ton Potage (Florian / Nurgle) vs Children of the Grave (Jeff / Morts-Vivants)

Après une entame cataclysmique (Défense parfaite des Nurgle conjuguée à un raté dès les 1ers instants du match de la tronçonneuse du star player Bryce ‘The Slice’ Cambuel qui, à ce moment précis, n’avait de star que le nom), les Children of the Grave furent rapidement sous pression.

Fécalum’ Dur, la goule avait bien mis la main sur le ballon mais elle avait peu de soutien et il s’en fallut de peu qu’elle ne se fasse coucher dès le 1er bloc finalement manqué par Woody Wood breaker, le pestigor.

La défense des Morts-Vivants se recomposait peu à peu avec l’aide des précieuses Momies.
Pendant ce temps Bryce ‘The Slice’ Cambuel était au prise avec la Bête. La tronçonneuse avait bien tourné cette fois-ci mais n’arrivait pas encore à percer.

«A ce train-là on y sera encore demain » devait se dire Fécalum’ Dur quand elle franchit la ligne médiane profitant de ce que tous ses adversaires étaient marqués à la culotte.
C’était audacieux mais ça pouvait payer.

Profitant du bloc d’un pourri sur Bryce ‘The Slice’ Cambuel qui le marquait, Torturochrome, un des 4 guerriers de Nurgle, pile poil à 3 encablures de Fécalum’ Dur, se délectait déjà à l’avance de la purée de goule qu’il entreprenait de faire (parait-il que froid nappé de vermicelles c’était un pur régal).

Seulement… c’était manqué, la goule fut juste repoussée alors le guerrier du s’y prendre à 2 fois et… ben encore manqué ! Il faisait vraiment un piètre presse-purée. Cette satanée goule était décidemment très habile. La foule était stupéfaite, des brouhaha montaient des tribunes.

Heureusement pour l’équipe des Nurgle l’action du guerrier n’avait pas été totalement vaine : la goule avait été repoussée suffisamment près de la Bête pour permettre à cette dernière de venir la coller après s’être relevée sur son gros séant.

Les tentacules de La Mamma , cette Bête hideuse, eurent raison de Fécalum’ Dur qui, tout habile qu’elle était, ne parvenait pas à s’en défaire.
Pour le coup La Mamma incarnait à merveilles cette mouche dans le potage que relatait son nom d’équipe.

Mais ce n’était pas fini : 3 blocages consécutifs plus tard (dont un à 3 dés) Fécalum’ Dur était toujours debout. Cette abnégation était belle à voir.

En 2 tours la goule avait conquis tout son monde et les spectateurs, dans une ferveur indescriptible, se risquaient aux paris les plus insensés. Sur UniBébête & Parions Fort les cotes montaient en flèche :

- "Combien de blocages seront nécessaires pour coucher Fécalum’ Dur ?"
- "Combien de TD va marquer Fécalum’ Dur durant ce match, durant cette saison, durant toute sa vie ?"


Sur le terrain, malheureusement, les tentacules la maintenaient toujours et la porte s’était définitivement refermée pour espérer une escapade en solitaire. Le TD s’éloignait.

Par contre au niveau de sa résistance ça tournait au délire : voici qu’elle échappait encore à 2 nouveaux blocages.

Sur les applis de paris sportifs on vit une nouvelle entrée :

- "Fécalum’ Dur présidente en 2522 ?"

C’est alors qu’enfin si j’ose dire ses coéquipiers purent lui porter secours. Il restait 3 tours, il était en effet grand temps.

Bryce ‘The Slice’ Cambuel était de retour aux affaires et parvint à mettre à terre La Mamma dont les tentacules se rétractèrent aussitôt.
Enfin délivrée de l’emprise de La Bête le plus facile était à venir.

Enfin… c’est ce qu’on se dit.

On pense que Fécalum’ Dur fut surprise par cet arrêt brutal de la résistance à laquelle elle faisait face depuis un long moment. Elle ne maitrisa pas sa tentative d’esquive dont elle était pourtant experte et s’en alla violemment percuter le sol. Le ballon fila à quelques encablures.

Personne ne l’aura couché, ça, elle pouvait être fière ! Enfin fière si on veut… maintenant qu’elle était morte.

Cris de stupéfactions dans les tribunes pour les uns, gesticulations de rages pour les autres : certains venaient de perdre gros !
Sans compter qu'une immense majorité des supporters présents avait déjà passé commande en direct de divers articles à l’effigie de la belle avec la promesse d'être livrés en moins de 4h à domicile. Désormais sans aucune valeur on voyait mal comment éviter la catastrophique écologique qui s'annonçait : selon toutes vraisemblances ils étaient condamnés à venir grossir les poubelles du vieux monde. Quel gachis !

Cette fois-ci c’est aux Nurgle qu’il reste 3 tours. Pied de Bouc tenta bien de prendre le contrôle de la balle mais ce fut un échec.

La dernière goule encore sur le terrain (il y en avait 3 au départ mais une autre était en convalescence sur le bord du terrain), nommée Ramen Majamb, profita d’un bloc d’un revenant sur le malhabile pestigor pour mettre la main sur le ballon et plonger au milieu du terrain. Il ne s’agissait plus de marquer désormais mais d’éviter le pire.

Les Children of the Grave s’affairèrent, on resserra les rangs et pas un seul joueur de l’UMDTP ne fut laissé libre.

Après toutes ces péripéties les choses revinrent à peu près à la normale.

Les spectateurs étaient déjà plus distraits, ils commençaient à songer à ce qu’ils pourraient grailler la mi-temps venue et surtout comment ils allaient s’y prendre pour arriver aux stands les 1ers.

Un petit garçon trainé par ses parents vers les sorties continuait de se passionner pour le match ; soudain il se mit à crier :
«OOoh mais regardez ça !!! »

En effet c’était assez stupéfiant, alors que par le jeu des blocages un guerrier de Nurgle s’était frayé un chemin pour mettre à terre Ramen Majamb la porteuse de balle, on vit MichMich un pourri se défaire de son vis-à-vis (4+) et bringuebaler sa carcasse en direction de la balle.

Dans les gradins on s’était arrêté de marcher.

Il réussit à s’en emparer (4+) et tenta une passe éclair (6+) en 2 temps avec la dernière relance d’équipe de l’UMDTP sur son coéquiper Pied de Bouc désormais au prise avec Oz’Os’Borne, squelette de son état.
La passe fut superbement réceptionnée (4+).

La foule resta bouche béée.

Et voilà que Pied de Bouc réussit son esquive (3+) et fonça comme un dégénéré vers la ligne d’en-but au maximum de ses possibilités sans toutefois risquer le MLP.

En tribune c’était de la folie, les spectateurs étaient tous debout, parfois juchés les uns sur les autres sans aucun respect des consignes sanitaires.

Pour ce dernier tour et sans relance également les Children of the Grave ne pouvaient espérer qu’un exploit pour éviter ce TD. Après tout, Nuffle pouvait aussi avoir des remords d’avoir choisi un camp de manière si ostentatoire.

Tout reposait désormais sur Oz’Os’Borne.

Le 1er exploit fut de réussir son esquive (4+) et ainsi entreprendre sa « remontada » du terrain. Il dut s’employer par 2 fois (2 MLP) pour rattraper Pied de Bouc. On eut cru littéralement que la clameur du public lui donnait des ailes.

La suite était tout bonnement phénoménale lorsqu’on le vit bondir sur le pestigor tibia, omoplate, fémur et crâne en avant. Ce bloc à un dé était une parfaite réussite. Le nouveau héros c’était lui et les exploits antérieurs de « feue » la goule avaient été aussitôt remisés au placard.

Et… on a beau dire mais chez les « Morts-vivants » on aime bien les morts, certes, mais on aime surtout les vivants !

Ce grand moment d’euphorie allait malgré tout être interrompu par un petit détail… aucun os du squelette n’avait pu pénétrer assez profondément l’armure du pestigor et ce dernier s’était donc relevé fissa légèrement énervé par ce rattrapage de dernière minute, lui qui s’y voyait déjà.

Bim ! à son tour ses cornes firent leur petit effet et vinrent percuter Oz’Os’Borne qui chut sur le ballon. Ce dernier fit une embardée et, guidé par Nuffle qui n’avait pas fini de dire son dernier mot, retomba précisément à l’emplacement du pestigor qui aussitôt s’en empara (4+). Il était dans une forme éblouissante !

Cette fois-ci personne ne pourrait plus l’empêcher de scorer et mettre un terme à cette folle 1ère mi-temps mais il lui restait un dernier petit effort à faire (1 MLP) et alors qu’il s’apprêtait à franchir la ligne d’en-but, certainement usé par tous ces efforts consentis, il laissa lamentablement échapper le ballon et tomba de tout son long dans l’en-but.

Un petit bout d’omoplate de squelette venait de lui coincer le genou…


Mi-temps : 0 - 0

10 contre 10 et l’UMDTP était à la réception.
L’ensoleillement était devenu excessif : pas certain qu’on revoie de sitôt une passe comme celle de cette fin de 1ère mi-temps.

On était tout étonné de revoir Bryce ‘The Slice’ Cambuel sur le terrain mais c’était sans compter sur la qualité de persuasion du coach Morts-vivants. En tribune on s’en délectait à l’avance, il allait y avoir encore du spectacle.

Malheureusement la 2ème mi-temps n’avait rien de comparable à la 1ère et on assista à un match de Blood Bowl dans sa version des plus classiques.
Les Children of the Grave n’arrivèrent pas à contrecarrer la lente mais inexorable avancée des joueurs de Nurgle et c’est finalement Woody Wood breaker qui s’en alla marquer au tour 15 malgré le retour d’une goule, gentiment repoussée du sabot.

Côté Morts-vivants ce n’était pas la grande forme. Bryce ‘The Slice’ Cambuel sur lequel on avait fondé beaucoup d’espoir n’avait finalement pas été déterminant et les Momies, si on ne pouvait guère leur reprocher ce talent pour mettre les adversaires à terre, n’avaient que trop peu, ou trop tardivement réussi à transpercer des armures ou de la chair putréfiée ce qui revenait au même.

Il leur restait néanmoins 2 tours pour tenter d’égaliser et ils étaient 11 contre 8 cette fois. Un exploit était encore possible, surtout qu’on en avait vu d’autres !

Sur l’engagement, le ballon poussé par le vent manqua de peu de filer en tribune. Du coup il avait atterri au bord de la ligne de touche.

Chez les Children of the Grave les grandes manœuvres avaient débuté et tous les joueurs vinrent au contact de ces démons de la peste qui, assurément n’avaient pas choisi de mettre un brin d’intelligence dans leur placement défensif, tandis qu’une goule flanquée des 2 revenants envahirent l’aile gauche pour se mettre en position de recevoir un éventuel ballon.

Ce ballon justement allait rapidement passer du qualificatif « d’éventuel » à celui de « très hypothétique » lorsque la goule Ramen Majamb échoua à le ramasser et qu’il partit dans les tribunes.
Celui-ci fut heureusement renvoyé tout droit par la foule et retomba au centre du terrain laissant une nouvelle chance aux Morts-Vivants de ré-entreprendre cette même attaque lors du dernier tour.

La même attaque donc, à la différence notable près que sur les 3 petits malins du côté gauche, la goule avait été mise hors d’état de nuire. Il ne restait donc plus que les 2 revenants pour pouvoir réceptionner le ballon, ce n’était évidemment pas leur qualité 1ère.

Bon… autant dire tout de suite qu’avec cette mauvaise nouvelle, au fait qu’ils subissaient en plus un marquage strict, que la présence malodorante des guerriers alentours leur donnait la nausée, qu’ils étaient à moitié aveuglés par le soleil et que pour ne rien arranger leur équipe avait un 0 pointé sur le tableau des relances on ne donnait guère de chance de les voir jubiler avec la balle de l’autre côté de la ligne.
L’infime espoir fut d’ailleurs vite tué dans l’œuf lorsque Ramen Majamb échoua une seconde fois à simplement ramasser la balle.

C’est sur cette ultime action que l’arbitre siffla la fin du match sur ce petit score de 1-0 en faveur de l’équipe de Nurgle.

Ce match aurait du tomber dans les oubliettes et pourtant dès le lendemain, étrangement, tout le monde ne parlait plus que de ça. On le présentait tantôt comme le match de l’année tantôt comme le match du siècle. Nombre de sorciers de toutes espèces avaient été sollicités pour colporter la légende afin que pas un gob par delà les terres arides ne devait prétendre qu’il n’en avait jamais entendu parler.

Chaque fois que quelqu’un évoquait le match il suffisait de dire « Ah ouais… ce match ? .. Ah ouais… terrible ! » pour se donner de l’importance sauf que personne n’était en mesure de savoir ce qu’il s’y était déroulé ni exactement quelles équipes s’y étaient affrontées. Les récits différaient grandement d’une région à l’autre. Il y avait cependant une seule chose qui semblait ne jamais changer : c’était le nom de cette héroine qui, ici, avait marqué les 6 touchdowns de son équipe, là-bas, avait mis KO à elle seule la moitié des adversaires. Dans toutes les contrées et dans toutes les langues elle portait le nom de Fécalum’Dur.

Et bien-sûr tous jalousaient ces grands privilégiés du Vieux Monde qui pouvaient s’enorgueillir d’avoir payer très cher un authentique article à son effigie.


Image


===========================================================================================================================

Résultat :
(0) Une Mouche dans Ton Potage 1 – 0 Children of the Grave (1)


Une Mouche dans Ton Potage : 1 RPM sur un pourri, 1 Pourri monte en compétence « aléatoire » -> manque de bol c’est tombé sur « poursuite »  , +50 000 Po
Children of the Grave : 1 Goule morte, +40 000 Po

morsocons
Messages : 222
Enregistré le : jeu. 18 sept. 2014 22:10

Re: MATCH Saison 6

Message par morsocons »

Super rapport de match, toujours aussi agréable à lire MERCI.


Ce weekend quelques matchs ont eu lieu .

MILKAOS à perdu contre les nains de DODO, les elfes noirs de Bertrand et contre le chaos de Ben ..

LES BATTES DU FRONT mon équipe de bas fond :
*victoire 3 à 1 contre les Nains portes quoi de Dodo avec 5 blessures subit et 3 infligées
*victoire 2 à 1 contre les elfes noirs de Bertrand avec 4 blessures subit et 2 infligées

*

Répondre